Pour en savoir plus...

Le groupe...

Histoire et naissance du groupe Cachemire :  www.cachemiremusic.fr

Remarqué récemment lors de son passage au Grand Journal d’Antoine de Caunes, dans la catégorie « Presque célèbre », ce jeune quatuor nantais en service depuis 2012 ressuscite à grands coups de riffs rageurs et de refrains accrocheurs le rock frenchy des années 70 et 80. A cause des textes chantés en français, des compositions comme « L’Animal », La fille du 7è », « Blonde Box » ou « Hasbeen » font évidemment songer à Téléphone et aux références connues de la bande à Aubert, Stones, Hendrix et Led Zep – à qui ils doivent leur nom. Toutes guitares dehors, Cachemire fonc à tombeau  ouvert sur les routes naguère arpentées par leurs glorieux aînés, sur fon de guitares abrasives et de chorus dévastateurs, non sans nous offrir au passage une reprise très Sex Pistols du « Banna Split » de Lio. Bref, il y a de l’électricité dans l’air et on aime ça…   T.G.

Depuis 2012, ces 4 nantais ont décidé de conjuguer le rock’n’roll en français et de créer des hymnes électriques dans la langue de molière

Après avoir tourné extensivement avec Cali, La Rue Kétanou, Aloe Black ou les Sales Majestés, Cachemire sort son premier albunm avec des compositions personnelles et un son seventies millésimé.

Plus d’info :

http://fr-fr.facebook.com/cachemire

(Crédit Photos :https://www.youtube.com/watch?v=pzjoEYcV1uY )

Partager